Loisirs

Service

Fonds d'écran

Fond d'écran¬

Télécharger

Newsletter



Histoire île de la Réunion > La peste de 1919

En mars 1919, une épidémie de «grippe espagnole», sans doute introduite à la Réunion par un bateau, le Madona, arrivé au port de la Pointe des Galets, ravage l'île, provoquant de formidable hécatombes. Des gens, apparemment bien portants, meurent en quelques heures; des charrettes chargées de cadavres font le va-et-vient entre les villes et les cimetières. On n'arrive plus à enterrer les morts. On n'a jamais connu exactement le nombre des victimes;sans doute oscille-t-il entre 10 000 et 15 000. Or, le 11 mai, au moment où l'épidémie commence à regresser, mais fait encore de nombreuses victimes, un cyclone très bref et exceptionnel pour la saison frappe l'île. Tous les témoignages concordent pour dire qu'une fois la tornade passée, l'épidémie avait dispar. La réalité est sans doute quelque peu différente puisque les journaux de l'époque mentionnent encore quelques décès dus à la grippe dans les jours qui suivent. Mais rien de comparable au terrible fléau des jours précédent. Un véritable miracle, pour de nombreux témoins.